דלג לתוכן העמוד

Les chiens

Vaccin contre la rage et permis 

Conformément à la loi, tous les chiens doivent être vaccinés contre la rage à partir de 3 mois et ce vaccin doit être renouvelé tous les ans. Par ailleurs, au moment du premier vaccin, il convient d’insérer une puce électronique dans le corps du chien afin de pouvoir l’identifier tout au long de sa vie. Une fois par an, lors du rappel du vaccin, il convient de payer les frais de permis dont le montant varie en fonction de l’âge du chien et s’il est stérilisé ou non (voir le tableau). La détention d’un chien non vacciné et sans permis est passible d’une amende s’élevant à 2 000 shekels (pour un chien d’une race dangereuse, l’amende s’élève à 6 500 shekels).

Il convient de vacciner le chien au service vétérinaire (aucuns frais supplémentaires ne seront facturés pour le permis) ou dans les cliniques privées en échange de frais supplémentaires.

Chien dans le domaine public : conformément à la loi, un chien doit être détenu dans le domaine public par un individu qui est capable de le contrôler et doit être tenu en laisse. Un chien dans le domaine public n’est pas contraint de porter une puce sauf s’il s’agit d’un chien dont la race a été définie comme dangereuse.

Les chiens d’une race dangereuse (pitbull, amstaff, rottweiler, etc.) et les chiens qui sont au contact constants avec un chien d’une race dangereuse seront détenus par un adulte âgé de plus de 18 ans. Ils doivent porter une puce dans le domaine public, et une laisse allant jusqu’à 2 mètres maximum.

Amendes: - pour un chien errant qui n’est pas tenu en laisse et qui n’est pas tenu par son propriétaire: 500 shekels.
               - pour un chien d’une race dangereuse qui n’est pas tenu en laisse ou ne porte pas de puce: 1 500 shekels.

Capture des chiens errants

Le service vétérinaire capture les chiens errants partout dans la ville. Un chien qui a été capturé et qui est détenu avec un permis et dont le propriétaire a été localisé grâce aux informations inscrites dans la puce, est restitué à son propriétaire après le paiement des coûts prévus par la loi. Les chiens sans propriétaire ou dont le propriétaire n’a pas été localisé, sera pris en charge par les médecins du service vétérinaire (vaccins, stérilisation) et devient candidat à l’adoption.

Adoption des chiens : les chiens du service vétérinaire peuvent être adoptés chaque jour aux horaires d’ouverture au public. L’adoption d’un chien fait l’objet du paiement du panier d’adoption qui inclut la stérilisation / la castration et tous les vaccins et les soins nécessaires. Une réduction sera accordée aux titulaires d’une carte yerushalmi.