דלג לתוכן העמוד

Le guide complet du jardinier débutant à Jérusalem

Qu’est-ce qu’un jardin communautaire ?

Un jardin communautaire est un organisme communautaire visant à promouvoir la qualité de vie et de l’environnement, autour d’un site géographie défini. Le jardin communautaire est créé et entretenu avec la collaboration de la communauté et en faveur de la communauté, il intègre diverses populations et est ouvert à tous.

Le jardin communautaire est géré par les résidents et favorise la création ou le renforcement d’une communauté, l’accès immédiat à la nature et à la terre et promeut un mode de vie durable dans la ville. Le jardin doit être accessible au grand public, instaurer une journée de travail fixe au fil du temps (de préférence hebdomadaire) et faire office de centre pour diverses activités environnementales et communautaires.

Pour contacter les coordinateurs des jardins:

Par e-mail: ginot.k.jlm@gmail.com

Pour la page Facebook des jardins communautaires de Jérusalem – Cliquez ici

Pour la page Instagram des jardins communautaires de Jérusalem – Cliquez ici


Soutien au jardin communautaire

Les critères d’un jardin communautaire qui bénéficie du soutien de l’équipe des jardins communautaires, domaine de la durabilité sociale auprès du département social de la municipalité de Jérusalem.

  1. Un jardin sous la responsabilité conjointe des résidents, ouvert au grand public.
  2. Une journée de travail fixe y est instaurée (de préférence hebdomadaire).
  3. Un résident principal est le contact et le coordinateur du jardin.
  4. Engagement et soutien de l’administration communautaire ou d’un organisme local.
  5. Au moins 3 événements y sont organisés au cours de l’année, avec 50 participants au moins (30 dans les petits jardins).
  6. Au moins 3 résidents dans le noyau central (sont responsables, prennent des décisions, effectuent des tâches).
  7. Au moins 15 résidents dans un cercle large (participent à la journée de travail régulièrement) / possibilité d’augmentation.
  8. Le travail s’effectue autour d’un programme horticole annuel, sous la direction et les conseils agricoles de l’équipe des jardins communautaires.
  9. Utilisé pour les activités communautaires, outre les activités horticoles (heures de lecture, rencontres sociales, événements pendant les fêtes).
  10. Fait office de levier pour promouvoir la durabilité (préparation de compost / réutilisation / recyclage / utilisation rationnelle des ressources, etc.)

Les deux premiers points sont des conditions préalables. Les autres points sont des objectifs à atteindre sur la durée. Ces critères s’appliqueront également aux jardins communautaires qui seront créés.