דלג לתוכן העמוד

Programme "Pinouy-Binouy " approuvé- Centre d’intégration Guilo

Le programme qui a été approuvé comprend 1 294 unités de logement, 7 bâtiments de 25 – 30 étages et sept bâtiments de 9 étages, 2 étages consacrés à l’administration communautaire comprenant une salle de sport et une bibliothèque, des garderies, des synagogues, l’expansion du bâtiment du collège militaire préparatoire.

 

Le maire de la ville, Moshe Lion, a déclaré : « Il s’agit d’un autre projet « évacuation-construction » destiné aux populations défavorisées et visant à améliorer la qualité de vie de toutes les populations de la ville. Pour ce projet, en particulier, nous avons travaillé avec acharnement en collaboration avec un certain nombre d’organismes et je suis ravi de dire que nous avons réussi. Dans les prochaines années, Jérusalem connaitra un changement important et la capitale comptera de nombreuses unités de logement supplémentaires. » 

Le 8 janvier 2020, le comité local de planification et de construction, présidé par Eliezer Rauchberger, a examiné le projet du centre d’intégration de Gilo et a décidé de recommander au comité du district de soumettre le projet sous réserve de conditions. 

Le centre d’intégration du quartier de Gilo A est situé autour d’un centre public animé. Le centre public comprend l’administration communautaire, une piscine, un lycée, une salle de sport et une place municipale dans laquelle sont organisés divers événements. Le centre d’intégration, qui comprend à ce jour 288 unités de logement, est géré par la société Amidar. Amidar est propriétaire de la majorité des appartements, mais au fil des ans, 30% des appartements ont été vendus à des particuliers. Le kibboutz municipal Beit Israël opère dans ces locaux. Le centre d’intégration, conçu par l’architecte Arie Sharon dans les années 1970, se caractérise par une construction hétérogène et un sentier piétonnier qui relie les différentes parties du projet. Par ailleurs, la surface des appartements actuels est petite, la construction a été réalisée suivant une méthode préfabriquée et au fil des ans, le bâtiment s’est détérioré. Il est aujourd’hui dans un mauvais état et difficile à maintenir. 

La municipalité de Jérusalem, la société Amidar et l’agence nationale pour la rénovation urbaine ont estimé qu’il était impossible de réhabiliter le bâtiment dans son état actuel et que le programme « évacuation-construction » devait être mis en œuvre. Ce programme permettra de fournir de nouveaux appartements aux familles qui ont acheté pendant des années les appartements d’Amidar, ainsi que des logements sociaux pour les familles soutenues par la société Amidar. D’autre part, des unités de logement supplémentaires seront proposées à des jeunes couples et familles, résidents de Jérusalem. 

Le programme proposé par la société Amidar requiert l’évacuation du centre d’intégration et la création de 1 450 unités de logement dans 11 bâtiments de 25 – 30 étages, et sept immeubles de 9 étages. 

La surface du programme de 3 hectares propose 1 450 unités de logement, ainsi que l’augmentation des droits sur les bâtiments publics adjacents afin de fournir des solutions programmatiques aux familles qui souhaitent intégrer le quartier. Le programme propose, entre autres, d’ajouter deux étages pour l’administration communautaire comprenant une salle de remise en forme et une bibliothèque, outre des garderies, des synagogues et l’expansion du bâtiment du collège militaire préparatoire. 

Le programme a maintenu les principes de construction architecturale d’origine sous la forme d’un sentier périphérique qui relie les différents bâtiments. Ce sentier devrait être un espace ouvert et spacieux sans véhicules, pouvant être utilisé en toute sécurité par les nombreux enfants qui viendraient habiter dans le complexe. Une partie des tours du projet est également destinée à des bureaux, et le projet prévoit des commerces tout au long de la rue Ben Eliezer. 

Le comité a longuement examiné le programme proposé et a décidé d’y apporter des changements importants afin d’étendre le périmètre des zones proposées dans le programme aux espaces publics, à la distance entre les bâtiments et à la réduction du nombre de tours proposé. 

Avec le consentement des promoteurs du programme, le nombre d’unités de logement a été réduit de 150 et le programme comprendra 1 294 unités de logement, et ce dans le but de réduire la densité proposée dans le programme.   

Conformément à la décision, le nombre de tours sera réduit de 11 à 7, afin de mieux exploiter les surfaces pour les besoins du public dans le programme. 

Il s’agit d’un des programmes « évacuation-construction » majeurs promus à ce jour à Jérusalem, que ce soit par son envergure ou par la démarche sociale et la solution digne fournie aux familles du centre d’intégration, en collaboration avec la municipalité de Jérusalem, la société Amidar et l’agence nationale pour la rénovation urbaine.  

Le projet a été conçu par OKA Architectes SA, et son directeur est Ran Ohev Tzion, du cabinet Ehud Tayar 

Crédit: Oca Architects Ltd.