דלג לתוכן העמוד

À la veille de la rentrée scolaire 2019-2020

La municipalité de Jérusalem annonce de bonnes nouvelles aux élèves et aux parents.

De nouvelles écoles et de nouveaux bâtiments dans toute la ville ouvrent leurs portes dans les quartiers * Ouverture du Centre Head Space pour le soutien psychologique aux élèves * Le programme Méhadach pour fomenter l’innovation dans le domaine de l'éducation s’agrandit et double ses effectifs * Un centre d’innovation scientifique-technologique à Katamon et plus encore

Le maire de Jérusalem, Moché Léon a déclaré que: « Quand je regarde le système éducatif de Jérusalem, je ne vois pas des salles de classe et des écoles, mais des élèves, nos chers enfants. Chaque élève est un monde en soi. Nous ne sommes ni leurs enseignants ni leurs éducateurs, mais en tant que municipalité, notre travail consiste à donner aux excellents enseignants de Jérusalem tous les outils et le meilleur soutien possible pour leurs élèves. C'est pourquoi nous investissons dans l'éducation à Jérusalem aussi bien des efforts considérables que des budgets sans précédent. Dans tous les quartiers et dans tous les secteurs, sans distinction et avec impartialité. Parce que la réussite des élèves est notre réussite. Je souhaite à tous une année scolaire fructueuse et pleine de réussite. »
La conseillère municipale Hagit Moché, adjointe au maire et titulaire du portefeuille de l'éducation a déclaré que : « Je suis heureuse d'annoncer que nous avons réussi, grâce à un travail conjoint, à augmenter le budget de l'éducation pour lui donner la possibilité d’utiliser les approches les plus novatrices et les plus modernes en matière d'éducation. La rénovation des écoles à Jérusalem l’année dernière est bien plus qu’une rénovation cosmétique des salles de classe. Nous avons construit des espaces d’apprentissage et des campus intégratifs qui sont à la hauteur du niveau éducatif auquel les enfants de la capitale israélienne ont droit. »

Le système éducatif de Jérusalem:

  • Le nombre d'élèves à Jérusalem à la veille de la rentrée scolaire est de 275 216 élèves dans tous les secteurs.
  • 18 393 élèves de kita aleph feront la rentrée scolaire pour la première fois.
  • 16 646 élèves de terminale (chéministim) entameront leur dernière année scolaire cette année.
  • Au total dans tous les secteurs seront ouvertes 205 nouvelles classes à la rentrée cette année.
  • Le budget municipal de Jérusalem pour 2019-2020 s'élève à environ 2,1 milliards de shekels et le budget total investi dans la rentrée scolaire 2019-2020 est d'environ 190 millions de shekels.

Nouvelles importantes à Jérusalem pour la nouvelle année scolaire:

  • Nouvelle école secondaire à Har Homa - La première école secondaire à ouvrir ses portes dans le quartier de Har Homa avec un investissement de la part de la municipalité de plusieurs centaines de milliers de shekels apportera une réponse à la demande dans toute la zone et gagne déjà la confiance des habitants du quartier. A son ouverture, 65 élèves étaient déjà inscrits, soit un volume sans précédent pour une nouvelle école, qui verra s’ouvrir trois classes de septième année – Kita Zaïn - (deux classes ordinaires et une de plus pour l’éducation spéciale). L'école suivra un programme pédagogique innovateur qui fomente l’apprentissage en accord avec les besoins et les compétences du XXIe siècle.
  • Ecole primaire religieuse (mamlahti-dati) dans le quartier de French Hill - Pour la première fois, une école primaire religieuse ouvrira ses portes dans le quartier de French Hill, dans le but de répondre aux besoins de la jeune communauté qui s’y développe, de manière à ce que les élèves ne soient pas obligés de se déplacer vers les quartiers voisins pour aller à l’école. Dans une première phase, une kita aleph ouvrira ses portes dans le complexe scolaire Amirim (éducation spéciale). La municipalité de Jérusalem investit des centaines de milliers de shekels dans l’aménagement du bâtiment et dans l’achat de l’équipement spécial pour les nouveaux espaces d’étude qui permettront un enseignement novateur et adapté à notre époque.
  • Ouverture Head Space Jérusalem - La municipalité de Jérusalem ouvre un centre novateur de traitement psychologique et mental sans frais et sans ordonnance médicale, destiné aux adolescents et aux jeunes de 12 à 25 ans confrontés à une période de crise. Le centre, qui s’inspire d’un modèle thérapeutique appliqué en Australie, comprendra des psychologues, des psychiatres et d’autres thérapeutes.
  • Centre d’innovation éducative et sociale Katamon - Un centre des sciences et de la technologie pour les enfants et les jeunes va ouvrir ses portes à la Beit Haberer dans le quartier de Katamon, qui créera un environnement de travail enrichissant, diversifié et inspirant. Dans la matinée, le centre accueillera les écoles de quartier dans le cadre du système scolaire traditionnel. Les élèves utiliseront le matériel diversifié pour les travaux pratiques et les enseignants animeront les ateliers tout en bénéficiant des conseils et de l'assistance pédagogique et technique du personnel du centre. Les après-midi et les soirées, le centre sera au service des enfants, des jeunes, des personnes du troisième âge, des jeunes familles et des étudiants.
  • Le programme Méhadach s’agrandit et double ses effectifs - Le programme révolutionnaire d’innovation éducative de la municipalité de Jérusalem s’agrandit au vu de son succès remarquable. Le programme, qui n’est opérationnel que dans les écoles primaires de l’ouest de la ville, s’appliquera dès le début de la nouvelle année scolaire également dans les écoles maternelles, les écoles secondaires ainsi que dans les secteurs de l’éducation ultra-orthodoxe et arabe de la capitale.
    Jusqu'à la présente rentrée scolaire, 39 écoles primaires ont participé à ce programme. À partir de l'année prochaine, pas moins de 100 (!) établissements éducatifs y participeront. En conséquence, le budget du programme a doublé cette année et il s'élève à 10 millions de shekels, contre 5 millions de shekels par an jusqu’à maintenant.
  • Grands travaux de rénovation dans les établissements scolaires - Au cours de la période estivale, 780 rénovations ont été effectuées dans de nombreuses écoles de la ville, dont 16 rénovations en profondeur, pour un coût total de 200 millions de shekels. 13 écoles maternelles ont été rénovées en profondeur, et des rénovations partielles ont eu lieu dans plus de 150 écoles maternelles de la ville dans les trois secteurs. Des dizaines de toiles d’ombrage ont été installées dans les écoles maternelles dans le courant de l'année dernière et des dizaines d'autres pendant les vacances d'été. Les écoles maternelles font la rentrée 2019-2020 avec au moins une grande toile d’ombrage dans la cour. 36 terrains et salles de sport ont été rénovés pour un coût total d'environ 11 millions de shekels.
  • Yahda pour les puéricultrices innovatrices - Yahda est un cadre novateur et unique en son genre dirigé par la municipalité de Jérusalem, dans lequel des hommes et des femmes du secteur de l’éducation de la ville sont choisis et reçoivent une formation unique: des proviseurs adjoints, des administrateurs, des conseillers pédagogiques- tous sont candidats à des postes de directeur dans la ville. À partir de la nouvelle année scolaire, vous rejoindrez le programme des 20 puéricultrices innovatrices de la ville. Dans tous les programmes Yahda de l’année 2019-2020, il y aura en tout 80 hommes et femmes du secteur de l’éducation.
  • Deux nouvelles écoles à l'est de la ville
  1. L’école d’excellence Alwadi - Dans le quartier de Wadi AlJoz, une école municipale nouvellement construite, avec un investissement de 25 millions de shekels, est une école mixte pour garçons et filles qui fonctionnera conformément au programme israélien pour les classes de Aleph à Het. Le centre d’excellence pour les élèves surdoués de Jérusalem-Est sera également opérationnel dans l’école.
  2. L’école Albian - Une nouvelle école primaire mixte pour garçons et filles pour les classes de Aleph à Het, qui fonctionnera conformément au programme israélien dans le quartier d'Oum Lissoun. En plus, cinq écoles maternelles emménageront dans de nouveaux bâtiments dans le quartier d’Oum Touba.
  • Le premier conservatoire de Jérusalem-Est - La municipalité de Jérusalem a ouvert le premier conservatoire public de Jérusalem-Est dans le quartier de Sheikh Jarrah, au sein de l'école d'arts « Ibeda ». Le Conservatoire collabore avec l'Académie de musique et propose des cours de musique subventionnés aux élèves de tous les quartiers de Jérusalem-Est.
  • Dans l'est de la ville, environ 8 300 élèves de l'est de la ville suivront le programme éducatif israélien pendant l’année scolaire 2019-2020, Environ 47 500 élèves de Jérusalem Est feront leurs études dans le cadre du système éducatif officiel pendant l’année scolaire 2019-2020.
  • Cinq nouveaux bâtiments seront inaugurés dans le secteur ultra-orthodoxe - les séminaires: Bnot Elichéva, Tamir-Mendelson, Afiké Daat, Nétiv Hahinouh - ainsi que l'école « Siah Sod » pour l'enseignement spécial, hébergée jusqu'à présent dans des salles de classe non adaptées, tous bénéficieront toutes de nouvelles structures. Il y aura aussi de nouvelles constructions dans les écoles de Viznitz Ma'aleh Simcha et le Talmud Tora Ahiézer-Moutsafi.
  • Centre Pisga Ultra-Orthodoxe - Pour la première fois à Jérusalem, un « Centre Pisga » (développement du personnel enseignant) a été ouvert pour le personnel éducatif ultra-orthodoxe de Jérusalem, dans le quartier de Ramat Chlomo, selon le contenu éducatif du secteur ultra-orthodoxe et en accord avec les demandes des institutions éducatives. L’ouverture du centre s’inscrit dans la politique du département de l’éducation, qui voit dans le développement personnel des enseignants un objectif central. Le centre a ouvert en hiver l’année dernière et s’adresse au personnel éducatif de la maternelle jusqu’au secondaire, ce qui favorise la perception de continuité à tous les âges dans les établissements scolaires et la prévention du décrochage scolaire. De plus, les enseignants suivent une formation professionnelle au Centre Pisga et les professionnels du centre se rendent aussi dans les écoles elles-mêmes et rencontrent les enseignants dans la salle des professeurs.
  • Dans le secteur ultra-orthodoxe, 131 nouvelles classes seront inaugurées, pour un investissement total de 210 millions de shekels et environ 5 millions de shekels seront investis dans des programmes éducatifs uniques en leur genre adaptés au secteur ultra-orthodoxe.
  • Nouvelle école ultra-orthodoxe officielle «Ashira» - Au cours de la prochaine année scolaire, une nouvelle école ultra-orthodoxe sera ouverte. Elle mettra l'accent sur un niveau pédagogique élevé, la promotion de la réussite scolaire et l'encouragement à l'excellence, avec attribution d'outils et de ressources spécifiques pour atteindre ces objectifs, ainsi que sur la mise en place de programmes pédagogiques valorisants et expérientiels.
    L'école est spéciale en ce qu'elle héberge le projet municipal unique en son genre « Ville de la Musique » et propose, en collaboration avec le ministère de l'Éducation, des programmes et des cours de musique de haut niveau. En plus, elle participe au projet « Ferme agricole (Hava Hakalaït) » du ministère de l'Éducation, dans le cadre duquel sont organisés des cours et des visites expérientielles dans la nature. La directrice de l’école, Mme Tehiya Wollach, possède une grande ancienneté à la tête de divers établissements scolaires.

Nouvelles de l'éducation spéciale:

  • L’école Dvir déménage dans son nouveau bâtiment rénové partagé avec l’école Seligsberg. En plus, ouvriront leurs portes deux nouvelles classes maternelles, une spécialisée dans les besoins de communication et une autre pour les déficiences visuelles.
  • L'école Al-Salam d'éducation spéciale s'agrandit et déménage dans un nouveau bâtiment avec un investissement de 19 millions de shekels, dans le quartier de Sharafat.
  • L’école d’éducation spéciale Alwakha, une nouvelle école élémentaire pour les enfants atteints de retard mental léger à moyen, ouvrira ses portes dans le quartier de Shou'afat, au nord de la ville.
  • Trois classes maternelles spécialisées dans le développement de la parole seront transférées dans de nouveaux bâtiments qui viennent d’être achevés, adjacents aux classes maternelles ordinaires.
  • Programme papillons (Parparim) - Le programme pour l’innovation de l’éducation spéciale commencera dans sa troisième année et verra s’y joindre 14 nouvelles écoles primaires, maternelles et classes d’innovation, en plus des 36 qui participent déjà aujourd’hui.
  • Noms communs parmi les élèves de Kita Aleph du secteur général: Noa, Shira et Talia pour les filles (pour la deuxième année consécutive), Ouri, Ariel et Daniel pour les garçons. Dans le secteur ultra-orthodoxe: Sarah, Yael et Esther pour filles, Yoseph, Moché et David pour les garçons (également pour la deuxième année consécutive). Dans le secteur arabe, les noms communs pour les filles sont: Lian, Gana et Mariam, et pour les garçons, les noms communs sont Mouhammad, Mahmad et Ahmad.
    Pour la sécurité des élèves, comme chaque année, pendant les trois premiers jours d'école, des policiers de la circulation, des inspecteurs multifonctionnels et des agents de police municipaux seront affectés à des intersections centrales à proximité des établissements scolaires. Les patrouilles motorisées des unités de police municipales seront également renforcées. Cette année également, l'accent sera mis sur le côté éducatif, l'application positive de la loi et les rappels aux conducteurs et aux parents de faire preuve de plus de prudence et de donner aux piétons la priorité.